Julia – De l’arrière-pays à la Vie Digitale

Julia, la vie digitale en Suède
Julia, la vie digitale en Suède

Passionné de glisse, Julia est parvenue à trouver le parfait équilibre entre ses études, sa passion ainsi que son emploi grâce à ses missions dans la même entreprise que Maximilian, Ridestore. À son tour de nous faire part de son expérience d’une nouvelle vie digitale 🙂

Est-ce que tu peux te décrire en quelques mots ?

Une fille heureuse, inventive et curieuse qui aime voyager et voir de nouvelles choses. Je suis née et j’ai grandi dans l’arrière-pays suédois ; je suis également la plus jeune d’une famille de 5 enfants. Mes études m’ont emmené à Gothenburg (Suède), mais mon rêve est de vivre quelque part plus près de la nature, où je pourrai faire du snowboard avec un accès facile aux transports pour voyager. C’est maintenant envisageable grâce à ma vie digitale ! 😀

Qu’est-ce que tu as étudié ?

J’ai d’abord étudié les sociétés, dans le cadre d’un programme axé sur l’entrepreneuriat. Après avoir pris quelques années pour moi, j’ai décidé de retourner en classe pour reprendre les études. J’ai choisi un cursus de deux ans pour devenir « E-Business manager » 🙂

Que faisais-tu avant de commencer cette vie digitale ?

En premier lieu, j’ai été responsable dans un VRAI magasin. Ensuite, j’ai enchaîné avec un contrat sur un bateau de croisière, deux semaines en mer puis 2 semaines sur terre chaque mois. Ce n’est pas non plus un emploi « classique » (même en Suède), mais c’était vraiment chouette d’enchaîner de longues périodes « off » pour développer mes projets. 😉

Depuis combien de temps est-ce que tu travailles en remote ?

J’ai commencé ma vie digitale au mois de novembre dernier (2017), donc ça fait presque 6 mois. 🙂

Comment est-ce que tu as transformé ta vie en vie digitale ? 

Tout simplement ! Ridestore avait sponsorisé l’offre d’emploi sur Facebook. Après avoir lu la description du poste, j’ai compris que c’était fait pour moi. 😀
Il fallait que je décroche ce job ! 🙂
Ils étaient à la recherche de personnes passionnées de sport de glisse (qui est l’un de mes principaux intérêts) souhaitant travailler à mi-temps de n’importe où et n’importe quand. Ça correspondait pas mal à ce que je recherchais comme je suis toujours étudiante et que je profite de chaque moment de libre pour voyager. Si ça avait été un emploi classique, ça n’aurait pas été possible de conserver mon rythme de vie. 🙂

Sur quoi est-ce que tu te concentres actuellement ?

Je finis mes études (plus que quelques mois) et je travaille pour Ridestore en même temps. En plus de mon activité classique, je fais également mon stage de fin d’études au sein de la boîte. 🙂

Comment est-ce que tu gères tes relations avec tes collègues et la hiérarchie ?

La plupart du temps, nous utilisons Slack pour communiquer, mais aussi Facebook ou nos téléphones parfois. Étant donné que je fais mon stage chez eux, je suis aussi régulièrement dans les locaux (même si ce n’est vraiment pas indispensable). J’aime vraiment rencontrer mes collègues le plus souvent possibles.
Pour être honnête, je n’ai toujours pas rencontré « physiquement » l’un de mes collègues les plus proches, mais c’est tout comme parce que nous échangeons énormément en ligne.

Nous avons également l’habitude de nous rencontrer entre nomades digitaux 4 fois dans l’année. C’est important pour nous de rencontrer la totalité de l’équipe, de travailler ensemble, de discuter et de simplement passer du temps ensemble.

 

Comment est-ce que tu organises tes journées ?

On utilise l’application Planday pour organiser nos temps de travail au sein de l’équipe. Un shift classique (service client) dure 4 heures, j’organise ensuite le reste de ma journée autour de ça. Je travaille également sur mes propres projets, où je suis seule maîtresse du temps. L’avantage, c’est que je peux organiser ma vie pro autour de ma vie sociale, ou inversement, en fonction des périodes. Une vie digitale c’est beaucoup de liberté avec de grandes responsabilités.  🙂

Quels outils utilises-tu tous les jours ?

J’utilise Planday pour organiser le travail d’équipe, Slack pour communiquer, Asana pour planifier mes tâches et, bien sûr, plein d’autres outils liés à mon travail. Je suis également très présente sur Instagram, c’est bien pour décompresser (J’adore !) 🙂

Julia - Vie Digitale

Quel genre de projet as-tu déjà achevé ?

J’ai enquêté sur les questions les plus fréquentes concernant les retours de produit sur notre site. Nous sommes en train de construire un nouveau système de retour, cette enquête a donc été super bien reçue, elle va nous permettre de tirer les bonnes leçons du passé pour optimiser notre nouveau système. J’étais très fière, car cela partait d’une initiative totalement personnelle. 🙂

Est-ce que quelque chose te manque lorsque tu compares ta vie digitale à une vie plus classique ?

C’est souvent difficile d’organiser son emploi du temps avec celui de ses proches. C’est probablement plus perceptible depuis que je vis à Gothenburg et que la plupart de mes amis étudient ou ont des heures de travail « normales ». 🙂
On peut également se sentir un petit peu seule lorsque l’on n’a pas la possibilité de passer du temps avec ses collègues comme dans une entreprise classique.

Qu’est-ce que tu ne pourrais plus changer maintenant que tu as adopté un mode de vie digital ?

En réalité, je ne pourrais plus rien changer (Ahah) ;D
J’ai l’impression que cette façon de travailler n’offre que des opportunités. Le travail ne me fait pas peur, mais je l’organise comme bon me semble.
Peut-être qu’à un moment, je serai à la recherche de plus de sécurité et de confort. Mais ça ne me semble pas envisageable avant d’être enceinte. 😉

Qu’est ce que tu préfères dans le travail remote ?

Tout ! Mais s’il faut choisir, c’est la possibilité d’emmener mon travail n’importe où. Pas besoin de se prendre la tête pour organiser ses voyages. Si tu as une connexion WIFI, tu peux partir !

C’est vraiment plaisant de sentir qu’on est libre de faire ce que l’on souhaite ! 😀