Comment rentabiliser un blog

ombre 98
Table des matières
comment rentabiliser un blog
blogging
Table des matières

Comment rentabiliser un blog

Ça y est ! Vous avez enfin osé affronter la peur de la page blanche et prendre votre plume pour écrire un article dans les règles de l’art dramatique – ou plutôt de celles du SEO ! Au contraire, vous êtes en manque d’inspiration ? L’astuce est d’actualiser un de vos anciens articles de blog, car cela augmente votre trafic naturel d’environ 111%.

Maintenant trêve de plaisanteries ! Vous voulez que cet article tout frais soit lu sur votre site par le plus grand nombre d’internautes possibles ? Mais, malheureusement le gain en visibilité prend parfois plusieurs semaines.

Vous ne savez pas comment rentabiliser votre nouvel article en attendant ?

Voici quelques idées pour donner à votre blog toute l’attention qu’il mérite. Vous pouvez n’en réaliser que quelques-unes ou bien suivre le processus dans son intégralité, vous pouvez tout faire par vous-même ou encore demander de l’aide à une agence experte en la matière : À vous de faire votre choix.

Optimisez vos articles pour le SEO pour vous assurer de gagner en visibilité sur le moyen terme

Article optimiser pour le seo

SEO est l’acronyme de Search Engine Optimization en anglais, ce qui veut dire optimisation pour les moteurs de recherche. Le SEO correspond alors à une manière très spécifique d’écrire afin d’améliorer le positionnement de votre blog, d'une page ou même de votre site internet dans sa globalité.

La rédaction SEO permet de générer un trafic important et d’avoir ainsi une audience élargie (c'est ce qui pousse en général les entrepreneurs à créer un blog afin de faire connaitre leurs services)

Quelques conseils pour écrire du contenu sur votre site web tout en respectant les meilleures pratiques SEO :

Évitez la voix passive

Les phrases construites en voie active sont beaucoup plus compréhensibles pour vos lecteurs, et évite les décrochages. Cela permettra également aux algorithmes de mieux comprendre le sens de vos articles, ce qui vous fera bénéficier de plus de visibilité.

N’hésitez pas à utiliser des sous-titres

En d'autres termes, organiser correctement le contenu de votre blog et assurez-vous de clairement hiérarchiser l'information.

Un titre = Un sujet - un sous-titre = une idée. Si vous identifiez différentes idées dans une partie de votre contenu lors de la relecture, assurez vous de les séparer avant de publier le contenu sur votre blog.

Utilisez un vocabulaire riche et varié pour éviter la redondance

C’est ce que l’on appelle dans le jargon SEO le « word embading ». Pour faire simple, il s'agit de la manière de traiter votre sujet. Plus vous utiliserez un vocabulaire riche et lié au sujet traîté, plus les moteurs de recherche auront tendance à vous considérer comme un expert dans votre domaine. Et qui dit expert, dit excellente place sur les pages de résultats ;)

Écrivez des articles fournis sur votre site web

Plus c’est long, plus c’est bon ? Pas toujours, c’est vrai, mais en l’occurrence, ça l’est pour la rédaction SEO.

Selon la plateforme Medium, la longueur idéale d’un article se situerait entre 1 500 et 1 800 mots environ. N’ayez donc pas peur d’être prolixes sans oublier pour autant de rester pertinent.

Mettez également votre peur de vous faire plagier de côté. Votre contenu doit être pertinent et actionnable. À la suite d'une lecture sur votre blog, votre audience doit avoir compris et/ou appris quelque chose. Si vous avez décidé de créer un blog uniquement pour "faire de l'argent", votre site sera mal référencé et votre audience se désintéressera de vous... C'est donc à double tranchant

Comment connaitre son score SEO ?

De nombreux sites internet vous permettent de vérifier votre score SEO et de lui donner une note allant de 0 à 100. Google a sorti en 2018, Lighthouse, une extension open source à installer sur le navigateur Chrome pour effectuer un audit synthétique des pages de votre choix.

Cinq catégories y sont analysées et notées :

  • La performance globale de votre site et des suggestions d’amélioration
  • L’accessibilité de votre site et des éléments de sécurité
  • L’optimisation SEO de votre site
  • Les bonnes pratiques
  • La performance des applications progressives (notamment si vos contenus s’affichent correctement ?)

Comment rentabiliser son blog sur le court terme ?

rentabiliser blog rapidement

Vous l'aurez compris, le référencement naturel prend du temps, il est donc indispensable de mettre en place différentes stratégies pour capitaliser sur son contenu.

Lors de la rédaction de contenu sur votre site, gardez en tête que pour gagner de l'argent avec, il devra être optimisé à la fois pour les moteurs de recherche, mais aussi (et surtout) pour vos lecteurs. Ce sont eux qui passeront à l'achat et vous permettront de développer votre chiffre d'affaire.

Si vous suivez cette règle, il sera beaucoup plus simple de rentabiliser vos contenus grâce à d'autres moyens que le SEO.

Publiez sans hésiter votre article sur les réseaux sociaux

Maintenant que vous avez apporté à votre article les modifications nécessaires à l’optimisation SEO, il est temps de diffuser votre article en masse sur les réseaux. C’est certes simple et rapide, mais surtout très efficace.

Vous pouvez le publier sur les réseaux sociaux les plus connus comme Facebook et LinkedIn selon le public que vous visez mais n'oubliez pas non plus les plateformes spécialisées :

Par exemple, Medium est une plateforme américaine de blogging professionnel. Créée par le fondateur de Twitter et Blogger, celle-ci a vocation à partager des contenus longs et de – si vous le souhaitez – monétiser vos articles. De plus, Medium est réputé pour offrir à ses rédacteurs une bonne visibilité lorsqu’ils traitent de sujets pointus et/ou au cœur des tendances actuelles.

Utilisez intelligemment la publicité

Contrairement à ce que beaucoup de marketeurs ont tendance à penser, un blog n'est pas uniquement destiné à recevoir du trafic organique. Il est également possible de mettre en place des stratégies de pubs pour générer de l'argent avec votre blog avant même que Google n'indexe votre page.

Partez donc du principe qu'un contenu de blog n'est pas uniquement destiné à séduire Google, mais bien à convertir vos utilisateurs en clients. Pensez donc chaque pièce de contenu comme une landing page et assurez-vous d'y intégrer des Call-to-Action clairs.  

Plutôt de que de renvoyer directement à vos produits comme c’est usuellement l’usage, vous pouvez rediriger les visiteurs directement vers votre blog en misant plus sur la relation client et l'expérience que sur l’opération de vente immédiate. Vous serez ainsi plus originaux que la plupart de vos concurrents et miserez sur l'éducation de votre audience.

Intéressant pour générer des ventes tout en développant la notoriété de votre marque.

Développez le marketing automation pour allonger la durée de vie de vos contenu blog

marketing automation pour son blog

Le marketing automation correspond au déploiement automatisé de campagnes marketings. Cette technique vous permettra d’améliorer votre productivité et de rallonger la durée de vie de vos contenus de blog en les poussant à votre audience en fonction de leurs actions avec votre marque/entreprise.

Au-delà de l’emailing traditionnel, le marketing automation part de l’utilisateur pour créer une relation plus aboutie. L’enjeu est de créer un véritable scenario appelé alors « workflow ».

Le point de départ correspondra systématiquement à une action réalisée par le visiteur de votre site (inscription à votre newsletter, ajout de produits au panier, achat sur votre site, ...). Le scénario se met alors en place et se déroule de manière plus ou moins linéaire en fonction des réactions de l’utilisateur.

Il existe de nombreuses manières d’organiser son marketing automation :

Les séries de bienvenue (ou d'onboarding)

C'est la stratégie préférée de la majorité des blogueurs. Lorsque qu'un utilisateur s'inscrit à votre newsletter, c'est le moment idéal pour lui apporter de l'information. Pourquoi ? Et bien parce que cette personne a décidé d'entrer en contact avec vous en vous donnant son adresse.

Ce système d'onboarding vous permettra donc d'envoyer automatiquement une série d'emails automatiques qui guideront vos abonnés vers l'acte d'achat. Utilisez donc vos articles de blog comme point de rencontre :

  • Les personnes souhaitant en apprendre davantage sur le sujet cliqueront sur le lien redirigeant vers votre blog et auront donc davantage de chance de passer à l'achat.

Les abandons de paniers

Vous pouvez créer des listes d’emails pour les paniers laissés à l’abandon à la manière de la marque de vêtements The Kooples « vous avez oublié quelques choses ».

Programmez donc l'envoi d'un code promotionnel 15 min après l'abandon du panier. Si cela ne déclenche pas l'acte d'achat après 24h, envoyez ensuite un email décrivant les valeurs de votre marque, ou comment vous luttez contre le gaspillage en les redirigeant vers vos articles.

Les NJC - l'onboarding des nouveaux clients.

Statistiquement, il coute moins cher à une entreprise de faire revenir un client plutôt que d'en acquérir un nouveau...

Ne laissez donc pas s'évaporer vos nouveaux clients dans la nature sans les éduquer à votre marque, vos valeurs, vos produits. Grâce au marketing automation, vous pouvez programmer l'envoi d'email apportant des informations complémentaires à votre clientèle.

Vous avez créé un article sur comment prendre soin de vos produits ? Programmez l'envoi d'un email redirigeant vers cette page de votre blog 2 mois après l'achat de tous les nouveaux clients (durée à adapter à la durée de vie de votre produit bien entendu). En plus de montrer à vos clients que vous vous souciez d'eux, ils trouveront l'information utile et cela pourrait les inciter à repasser commande. Et cette stratégie est déclinable sur n'importe quel sujet relatif à votre activité.

Envoyez des newsletters et faites-les (éventuellement) payer

Si vous avez l’habitude d’écrire régulièrement, pourquoi pas ne pas penser au format de la newsletter ? Réunissez quelques-uns de vos articles autour d’une même thématique et envoyez-les à vos contacts tous les jours, toutes les semaines ou encore tous les mois. Ce bulletin d’informations est envoyé périodiquement aux seules personnes inscrites sur votre liste de diffusion. En effet, la loi encadre l’envoi de courriels par des professionnels aux particuliers : seul l’opt-in actif est autorisé ce qui signifie que chacun de vos destinataires doit avoir au préalable coché lui-même la case d’inscription pour affirmer sa volonté d’abonnement.

La newsletter est dès lors un journal 2.0 qui vous permettra de fidéliser vos clients et de vous constituer une audience solide. Envoyez un petit mot à votre audience lors de la mise en ligne de vos articles, vous pourriez être surpris du résultat !

Vous avez même la possibilité de créer une newletter payante en passant notamment par des plateformes telles que Substack ou Revue qui permettent de programmer l’envoi de newsletters à vos abonnés.

Notez tout de même qu'il est nécessaire d'avoir une communauté assez active pour gagner de l'argent grâce à cette technique.

Faites de la pub sur votre blog

OK, vous l'aurez compris, cela demande pas mal de boulot, mais rentabiliser un blog n'est pas impossible. Toutes les actions énumérées précédemment ont un cout (en temps, ou financier). Pour amortir ces actions, il est possible de mettre à profit le trafic de votre blog en y faisant de la publicité.

Il existe 3 grands moyens d'en faire sur un blog :

Google AdSense

Il s'agit tout simplement d'encart publicitaire que vous mettez à la disposition de Google AdSense pour y faire de la publicité. Vous gagner de l'argent lorsque les gens cliquent dessus ou lorsque la pub a été montré à 1000 personnes sur votre blog ou votre site web.

Google AdSense est la régie de publicité native la plus grande du monde.

Générer des revenus avec affiliation

Souvent très mal perçue par le public, l'affiliation est l'un des moyens les plus efficaces de rentabiliser le trafic de son blog. Vous gagnez de l'argent à chaque fois que l'un de vos visiteurs clique sur le lien d'affiliation et qu'il passe à l'achat chez votre partenaire.

Pour éviter d'être mal perçu par votre audience, utilisez-la en mettant en place des moyens intelligents sur votre site web.

Les articles sponsorisés / Partenariats

Votre blog grossi ? Pourquoi ne pas le transformer en régie publicitaire également ?

De nombreuses plateformes existent pour proposer des articles sponsorisés. Attention : La loi contraint les éditeurs à apposer la mention "réalisé en partenariat avec" ou "partenariat rémunéré" (ou tout autre forme de mention indiquant explicitement la nature du partenariat).

Comment organiser toutes ces stratégies ensemble sur mon blog ?

Pas évident de s'y retrouver hein ?! Pour vous aider à mettre cette stratégie en place, vous pouvez vous inspirer de la méthodologie marketing POEM qui permet d'organiser votre stratégie autour de 4 axes :

Le P pour désigner le Paid Media

C'est le nerf de la guerre marketing digital. Il correspond à un espace acheté pour exposer l’annonce, le message que vous voulez voir diffusé sur un site internet ou réseau social.

On pense notamment à Facebook, Instagram, etc.

Choisissez au moins une régie diffuser votre contenu et générer des ventes via votre blog.

Le O pour désigner le Owned Media

Cela réfère à l’espace publicitaire qui vous appartient et qui dépendent de votre contrôle. Ça peut être votre site internet ou encore vos pages sur les réseaux sociaux.

  • Intégrer donc une stratégie d'affiliation ou Adsense pour rentabiliser votre blog. (attention de ne pas saturer votre audience avec trop de pub - votre contenu doit avant tout inciter à vendre vos produits/services)

On entend également dans Owned Média les stratégies d'emailing (classiques ou automatisées)

  • On vous recommande vivement de prioriser l'automation au départ pour gagner de l'argent automatiquement avec vos emails sans avoir à repasser trop de temps sur vos newsletters.

Le E pour désigner Earned Media

renvoie aux partages de vos contenus que vous n’avez pas initiés. Gratuit, c’est le bouche-à-oreille des réseaux qui vient contribuer à la notoriété de votre entreprise. Instagram offre la possibilité à vos followers de repartager des stories que vous avez créés, c’est un bon canal pour le earned media.

  • Vous ne le contrôlez pas, mais vous pouvez inciter votre audience en créant des visuels pensés pour être partagé... On dit ça... On dit rien !

Le M qui renvoie tout simplement au(x) Média(s)


Ainsi, avoir écrit un article sur votre blog, c’est bien, mais encore faut-il penser à la manière dont vous allez le valoriser ensuite. Attention tout de même à ne pas rentrer dans les pratiques douteuses du web (avec la vente de liens par exemple - le moteur de recherche déteste ça...) Selon votre temps, vos compétences et votre budget - si vous souhaitez faire appel à une agence spécialisée - il est possible d’optimiser la rentabilité de votre article sans attendre un positionnement web qui prend parfois du temps.

SPAE peut vous accompagner tout au long de cette démarche, de la création de vos contenus jusqu’à votre stratégie de diffusion·s.

Nous proposons plusieurs solutions que vous pouvez retrouver directement ici 😊 A très vite !




Intéressé.e ?
Écrivez-nous